Avertir le modérateur

présidentielle

  • La finale Ségo-Sarko

    La finale Ségo-Sarko, produit de la lobotomisation du peuple agencée par tous les faiseurs d’opinion depuis plus d’un an, a été aidée dans sa mise en place par la crainte de revoir l’extrémisme poindre au second tour. Du coup, on a amusé la galerie avec des débats tellement proches des gens qu’ils n’en avaient plus le recul suffisant pour donner un sens à l’histoire que nous vivons, déterminer les responsabilités de nos maux, et apporter des solutions qui dépassent les individualités. Mais les jeux étaient déjà faits car plus que la peur de l’immigration, la peur du chômage ou des délocalisations, les médias et les politiques ont instillé la peur de ne pas avoir le choix au deuxième tour.

    Lire la suite

  • Avec SARKOZY, tout devient possible…

    Nicolas Sarkozy s’est rendu lundi 16 avril 2007 à Colombey-les-deux-Eglises pour se recueillir sur la tombe du général de Gaulle. « Le général de Gaulle incarnait la passion de la France, la passion au service de l’intérêt général, de l’oubli de soi », a affirmé M. Sarkozy aux journalistes qui l’accompagnaient. Cela va aux antipodes du portrait que le magazine Marianne[1] fait de lui. Le candidat est dépeint comme une graine de dictateur qui ne supporte pas la contradiction et qui n’a de cesse de diviser pour mieux régner. Mais la description est tellement acerbe que l’on en vient à douter de son objectivité. C’est ainsi que l’on se demande si ses actes, ses déclarations et ses rencontres ne décrivent pas de façon encore plus inquiétante la véritable nature du président de l’UMP, et donne un tout autre sens à sa formule de campagne qui veut que après son élection, « tout devient possible »…

    Lire la suite

  • L'autre troisième homme...

    Alors que l'on nous rebat les oreilles avec le tiercé Bayrou-Royal-Sarkozy, alors que le petit monde médiatique ne cesse de commenter l'irruption de ce troisième homme respectable qui les vilipendait pas plus tard qu'hier, alors que de tous côtés les ralliements les plus improbables (eu égard aux déclarations des uns et des autres) s'opèrent en faveur des désignés d'office, un sondage peut nous redonner l'espoir. Il s'agit de la dernière mouture de Marianne (10 au 16 mars 2007) qui établit un classement des candidatures dont ses journalistes se sentent le plus proches, et ce alors que la campagne n'a pas encore réellement commencé. Certes, les résultats ne sont pas représentatif de l'ensemble des citoyens français puisqu'ils sont issu d'une consultation interne d'un hebdomadaire qui, si il ne plait pas à tout le monde, a au moins le mérite de ne pas laisser indifférent. Mais quand on se rappelle la surprise du premier tour de la dernière élection présidentielle, tout élément dissonant qui vient briser l'harmonie des faiseurs d'opinion n'est pas négligeable. Si ce sondage donne sans grande originalité François Bayrou (36%) et Ségolène Royal (36%) en tête des "affinités politiques", il fait surgir l'autre troisième homme de la campagne électorale : Nicolas Dupont-Aignan (8%). Pour Périco Légasse, le rédacteur en chef du service savoir vivre, NDA est la "preuve qu'il existe en France un gaullisme de progrès, c'est-à-dire une certaine idée de la patrie et des hommes".

    medium_bandeauNDA.2.gif

     

  • Lettre ouverte aux partisans du moulisme

    Ce " Point de vue" a été sélectionné par le quotidien économique Les Echos et diffusé dans l'édition du lundi 26 février 2007 (http://www.lesechos.fr/info/analyses/4542457.htm).

    L’élection présidentielle de 2007 est l’occasion de répondre à une attente de l’opinion publique qui s’est déjà exprimée à travers des alternances successives, le premier tour du 21 avril 2002, ou encore le résultat du référendum sur le projet de Constitution européenne. Chacun de ces évènements a pour point commun la manifestation d’un désaccord avec les actes, les positionnements ou les propositions de la majorité des élus. Le paradoxe réside dans le fait que c’est justement de la bonne volonté de ces élus que dépend l’accession à la candidature présidentielle d’une alternative.

    Lire la suite

  • Le vrai visage de Bayrou

    François Bayrou a enfin présenté son projet de "social-économie". Mais il a dû se tromper dans l’ordre des mots car il s’agit plutôt d’un projet d’économies sur le social.

    medium_bayrousarko.jpg

     

    Lire la suite

  • Le masque Vert

    Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) s’est réuni à l’Unesco à Paris pour approuver son « résumé à l’intention des décideurs ». Mais lorsque ce sera à notre tour de décider, nous devrons éviter de nous laisser séduire par le chant des sirènes écologistes afin que l’âme de la France ne se perde pas dans les abysses de l’Europe.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu