Avertir le modérateur

Sport

  • Raymond Domenech. What else ?

    1802996809.gifLe conseil fédéral[1] a reconduit Raymond Domenech à la tête des Bleus pour quatre raisons, et ce alors que la France entière avait toutes les raisons de faire exactement le contraire.

    Lire la suite

  • Sarkozy aurait du interdire le passage de la flamme

    Si l’on avait voulu que le parcours de la flamme olympique ne se transforme pas en fiasco, si l’on avait voulu exprimer notre mécontentement eu égard à l’autisme chinois vis-à-vis des appels de la communauté internationale à une résolution pacifique de la crise au Tibet et au respect des Droits de l’Homme en général, si l’on avait voulu éviter la surenchère sécuritaire des 3.000 policiers et gendarmes mobilisés lundi à Paris pour protéger le parcours de la flamme, il aurait fallu mettre en œuvre la seule solution possible. Cette dernière aurait du être envisagée par le Président de la République comme un coup de semonce afin de démontrer que sa position sur l’éventuel boycott de la cérémonie d’ouverture n’est pas qu’un faut fuyant pour faire patienter les médias et l’opinion publique. Certes, cette décision aurait déçu les 80 relayeurs de la flamme olympique, et les quelques milliers de supporters qui concourent à la bonne ambiance tout au long du parcours national. Mais dans l’intérêt général et primordial du respect des Droits de l’Homme à travers le monde, et dans un soucis de crédibilité pour la France et sa diplomatie sur le plan international en ce qui concerne le respect de certaines valeurs, Nicolas Sarkozy aurait du interdire le passage de la flamme olympique sur le territoire français en l'état actuel des choses.

     

    Au même titre que les sommets du G8, les rencontres du FMI, les réunions de l'OMC, c'est aujourd'hui la flamme olympique qui est mise à l'écart du peuple pour des raisons de sécurité, alors que si l'on en croit le site officiel du mouvement olympique, « la flamme annonce les Jeux Olympiques et transmet un message de paix et d’amitié aux peuples[1] ». Le parcours de la flamme n’a donc de toute façon plus lieu d’être si l’ampleur de sa protection annihile son rôle. Un veto suspensif au passage de la flamme aurait été préférable à ce spectacle pathétique.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu