Avertir le modérateur

Démocratie

  • Vivre et laisser mourir

    En juillet 2013 la Institute of Economic Affairs avait lancé un concours intitulé IEA Brexit Prize. Il s’agissait de définir le plan de sortie de l’Union européenne au cas où le Royaume-Uni se prononcerait dans ce sens. J’avais rédigé une proposition à l’époque, sans trop d’illusions, et bien sûr elle n’a pas été retenue. Mais l’histoire remet au goût du jour un travail qui diffère quelque peu de ce que l’on nous propose aujourd’hui. Après l’avoir lu, vous ne pourrez pas éviter de vous demander si l’élite est réellement encline à suivre l’avis du peuple, ou si elle s’apprête simplement à le contourner une fois de plus, comme elle l’a fait en France après le référendum sur le Traité établissant une constitution pour l'Europe.

    Lire la suite

  • L’Union contre le peuple

    politique,crise,économie,sondage,social,médias,bayrou


    Nous sommes confrontés à une opération de décrédibilisation de la classe politique et d’empêtrement dans la crise visant à précipiter un changement de régime politique et social dans un consensus citoyen. Mais cette manœuvre s’effectue davantage pour le pire que pour le meilleur de la majorité de la population, contrairement à ce que les soi-disants relais d’opinion voudraient nous faire croire.

    Lire la suite

  • Mélenchon solidaire des agresseurs

    melenchon,dupont-aignan

    Mélenchon affirme ne pas savoir qui a « maltraité » Dupont-Aignan,
    mais cela ne l’empêche pas d’être en totale solidarité avec les agresseurs...

    Lire la suite

  • Les institutions bafouées

    210798854.jpgLe 20 mai 2008, l’Assemblée nationale va commencer l’examen de l’un des projets les plus importants pour l’avenir du pays, à savoir la réforme des institutions. Mais le sujet paraissant assez austère et éloigné des préoccupations quotidiennes du peuple, il n’a pas la faveur des médias. Peut-être que ces derniers s’arrêtent au fait que le Comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Vème République (autrement appelé Comité Balladur) à l’origine de ce projet de loi aurait préparé le terrain à ce qui aurait du être un acte de modernisation et de démocratisation de la Constitution, et ce grâce à « un pouvoir exécutif mieux contrôlé, un Parlement profondément renforcé et des droits nouveaux pour les citoyens ». Alors que pourrait demander le peuple ? Hé bien, par exemple, quelques éclaircissements...

    Lire la suite

  • L'électeur Sarkozy


     
    Extrait du journal télévisé diffusé le mercredi 2 avril 2008 à 13H00 sur France 2.
    Ce sujet prend sa source dans l'article de l'hebdomadaire Canard Enchaîné paru le même jour.

  • Les députés non-inscrits interdits de parole !

    Contre tous les usages et le respect du plus élémentaire pluralisme démocratique, la Conférence des présidents de l’Assemblée Nationale vient de supprimer, pour le débat sur l’envoi de renforts français en Afghanistan, le temps de parole ordinairement attribué aux députés non-inscrits.

    feea51885cfc3abb81ad16d67af39db3.jpgEn effet, dans chaque débat parlementaire, les non-inscrits disposent toujours d’un temps d’expression, même réduit, afin que l’ensemble des sensibilités du Parlement, qui représente la Nation dans toutes ses composantes, puisse avoir voix au chapitre.

    C'est pour cette raison que j'ai décidé de relayer ci-dessous le Projet d’intervention du député Nicolas DUPONT-AIGNAN, puisque une fois de plus, et malgré les engagements de la majorité actuelle sur le rôle du Parlement, Internet se révèle un espace démocratique plus large que l'enceinte de l'Assemblée nationale.

    Dans un communiqué de presse en date du 3 avril 2008, le Président de Debout la République considère la réintégration complète de la France dans l’OTAN comme " une faute gravissime vis-à-vis de l’intérêt supérieur de la France et des Français : à devenir le supplétif obéissant des Etats-Unis, notre pays sera traité en vassal et placé de facto sous protectorat de Washington. Il perdra son rang, c’est-à-dire sa crédibilité sur la scène mondiale, sa capacité et donc sa vocation mêmes à peser sur les destinées du monde. " Puisque tous les représentants élus du peuple ne peuvent pas s'exprimer au sein de l'Assemblée nationale, il semble naturel, à l'instar de Nicolas Dupont-Aignan, de réclamer un référendum sur la réintégration de la France dans l'OTAN.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu