Avertir le modérateur

  • Réforme de la taxe professionnelle : les collectivités locales ont bon dos !

    Alors que l’Etat a mobilisé des dizaines de milliards d’euros pour soutenir les banques, selon des modalités parfois très discutables (plan des 10,5 Mds €), il se décharge sur les communes et les communautés d’Agglomération en annonçant l’exonération de taxe professionnelle (TP) sur les nouveaux investissements.

    C’est une très mauvaise manière faite aux municipalités françaises, dont beaucoup sont déjà pénalisées par l’injustice de la taxe professionnelle, qui favorise exagérément les villes riches au détriment des autres. S’il y a une réforme à faire de la TP, surtout dans le contexte actuel de crise, ce devrait être en priorité un rééquilibrage de la distribution de son produit entre les communes.

    Par ailleurs, la mesure annoncée par le président de la République aura évidemment une conséquence nuisible, qui annulera son avantage supposé : l’augmentation des impôts locaux au détriment de tous les contribuables.

    Ni les communes, fragilisées pour certaines par un endettement lié aux produits financiers toxiques, ni les citoyens, aux prises avec une récession de plus en plus forte, n’avaient besoin d’une telle politique de défausse sur leur dos.

    Ce n’est pas en augmentant en douce les impôts locaux, en déshabillant Jean pour habiller Paul, que l’on surmontera la crise. C’est au contraire en relançant massivement l’économie française et européenne, en investissant dans des projets d’avenir, que l’on y parviendra.

    Nicolas DUPONT-AIGNAN
    Député de l’Essonne
    Président du parti gaulliste
    Debout la République
    http://www.debout-la-republique.fr/

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu