Avertir le modérateur

  • La finale Ségo-Sarko

    La finale Ségo-Sarko, produit de la lobotomisation du peuple agencée par tous les faiseurs d’opinion depuis plus d’un an, a été aidée dans sa mise en place par la crainte de revoir l’extrémisme poindre au second tour. Du coup, on a amusé la galerie avec des débats tellement proches des gens qu’ils n’en avaient plus le recul suffisant pour donner un sens à l’histoire que nous vivons, déterminer les responsabilités de nos maux, et apporter des solutions qui dépassent les individualités. Mais les jeux étaient déjà faits car plus que la peur de l’immigration, la peur du chômage ou des délocalisations, les médias et les politiques ont instillé la peur de ne pas avoir le choix au deuxième tour.

    Lire la suite

  • Avec SARKOZY, tout devient possible…

    Nicolas Sarkozy s’est rendu lundi 16 avril 2007 à Colombey-les-deux-Eglises pour se recueillir sur la tombe du général de Gaulle. « Le général de Gaulle incarnait la passion de la France, la passion au service de l’intérêt général, de l’oubli de soi », a affirmé M. Sarkozy aux journalistes qui l’accompagnaient. Cela va aux antipodes du portrait que le magazine Marianne[1] fait de lui. Le candidat est dépeint comme une graine de dictateur qui ne supporte pas la contradiction et qui n’a de cesse de diviser pour mieux régner. Mais la description est tellement acerbe que l’on en vient à douter de son objectivité. C’est ainsi que l’on se demande si ses actes, ses déclarations et ses rencontres ne décrivent pas de façon encore plus inquiétante la véritable nature du président de l’UMP, et donne un tout autre sens à sa formule de campagne qui veut que après son élection, « tout devient possible »…

    Lire la suite

  • La gabegie du double affichage électoral

    Les quelques personnes qui ont eu l’occasion de faire campagne, et de s’exercer au collage des affiches, en on tiré quelques leçons. Pour avoir personnellement financé ma propagande électorale, je peux affirmer que l’enseignement principal tient dans le fait que cela coûte cher. Proportionnellement, ce sont certainement les affiches qui reviennent le plus chères à l’unité. Alors je dois dire que j’ai d’abord été dubitatif, et puis très vite révolté, de constater que les panneaux officiels avaient été soumis à un double placardage quasi systématique. C’est ainsi que sur chaque emplacement l’affiche d’un candidat est recouverte aux trois quarts par… l’affiche de ce même candidat.

     

    medium_affiche_double.jpg

     

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu