Avertir le modérateur

La récupération du « NON »

Suite aux diverses alternances stériles, au résultat du 21 avril 2002, à celui du référendum européen du 29 mai 2005, à la révolte des jeunes des banlieues à l’automne 2005, à la mobilisation contre le CPE du printemps 2006, un appel a été lancé le 10 mai 2006. Cet appel intitulé « Pour un rassemblement antilibéral de gauche et des candidatures communes, il y a urgence ! » porte la signature de plusieurs mouvements politiques (Les Alternatifs, Convergence Citoyenne, Gauche Républicaine, Mouvement pour une Alternative Républicaine et Sociale, Parti Communiste Français) et d’une cinquantaine de personnalités représentant toutes les sensibilités de la gauche antilibérale. Les promoteurs du Collectif d’Initiative Unitaire National souhaiteraient renouveler l’expérience de « l’Appel des 200 pour un non de gauche, européen et antilibéral » rendu public sur proposition de la Fondation Copernic. Ce mouvement a pris naissance en octobre 2004 alors que le « OUI » était donné gagnant à 62 %.

Si le projet proposé pour 2007 par le collectif ressemble fortement à ceux que présentent chacun de leur côté les partis à gauche de la gauche, le « NON » a, quant à lui, réuni des citoyens qui appartenaient à tous les courants politiques et qui avaient souvent des raisons différentes de s’opposer au projet de Constitution européenne. La mobilisation des « nonistes » s’est faîte à contre-courant des médias, des élites, et de la majorité de ceux qui sont censés nous représenter à l’Assemblée nationale. Une telle émancipation n’a certainement pas été que le fait de « l’Appel des 200 ». Elle est naît d’une volonté de changer l’orientation des choses et de préparer un avenir meilleur que ce qu’il nous a été donné de vivre dans notre passé récent. Pour paraphraser Noir Désir, je dirais que la signification du vote pour le « NON » peut, dans sa plus large majorité, se résumer à ceci : « Si vous ne trouvez rien de mieux à faire pour les européens, alors cherchez autre chose ! »

Cependant, autant il est facile de s’unir contre quelque chose quant ce ne sont pas les motivations mais le résultat qui compte, autant je reste sceptique quant certains feignent de croire qu’il pourrait exister une aussi forte synergie derrière le programme unitaire.

 

Si l’on avait voulu enclencher un véritable mouvement citoyen à la suite du référendum européen, il aurait fallu éviter cet appareil de récupération populaire fomenté par la gauche et qui veut nous faire croire que parce que l’on a voté « NON », alors on se doit de soutenir le programme et le candidat qui émergera de ce collectif. Je ne pense pas que Clémentine AUTAIN ou Marie-George BUFFET se seraient portées candidates si ce que nous voulons[1] ne correspondait pas majoritairement à ce qu’elles veulent. Le « collectif national d’initiative pour un rassemblement antilibéral de gauche et des candidatures communes » aurait été mieux inspiré de ne pas être automatiquement de gauche… ni de droite, d’ailleurs. Il aurait également été préférable qu’il ne soit pas radicalement antilibéral, car ce n’est pas le libéralisme qui est nuisible à l’homme, mais son application sans régulation suffisante à des sociétés dont les règles et les niveaux de vie sont si différents.

 

Personnellement, j’espère être de cette nouvelle race de politique qui cherche des vraies solutions au-delà des partis. J’espère être de ceux qui seront capables de rassembler les citoyens qui « cherchent autre chose ». J’espère ne pas tomber dans la facilité de l’idéologie ou de l’étiquette. A vous de juger si mes propositions alternatives correspondent à mes vœux, et aux vôtres. 

 



[1] « Ce que nous voulons » est également le titre du document qui regroupe les 125 propositions du collectif national d’initiative unitaire (www.alternativeagauche2007.org).

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu