Avertir le modérateur

Debout les neurones !

  • Vivre et laisser mourir

    En juillet 2013 la Institute of Economic Affairs avait lancé un concours intitulé IEA Brexit Prize. Il s’agissait de définir le plan de sortie de l’Union européenne au cas où le Royaume-Uni se prononcerait dans ce sens. J’avais rédigé une proposition à l’époque, sans trop d’illusions, et bien sûr elle n’a pas été retenue. Mais l’histoire remet au goût du jour un travail qui diffère quelque peu de ce que l’on nous propose aujourd’hui. Après l’avoir lu, vous ne pourrez pas éviter de vous demander si l’élite est réellement encline à suivre l’avis du peuple, ou si elle s’apprête simplement à le contourner une fois de plus, comme elle l’a fait en France après le référendum sur le Traité établissant une constitution pour l'Europe.

    Lire la suite

  • L’Union contre le peuple

    politique,crise,économie,sondage,social,médias,bayrou


    Nous sommes confrontés à une opération de décrédibilisation de la classe politique et d’empêtrement dans la crise visant à précipiter un changement de régime politique et social dans un consensus citoyen. Mais cette manœuvre s’effectue davantage pour le pire que pour le meilleur de la majorité de la population, contrairement à ce que les soi-disants relais d’opinion voudraient nous faire croire.

    Lire la suite

  • Le vote utile, mais à quoi ?

    Le concept de vote utile tel qu’il est diffusé par les politiques soumis à l’oligarchie, et relayé par la médiacratie, devrait être condamnable. Il relègue le citoyen à une simple prolongation de la manipulation orchestrée par les sociétés privées de sondages qui « redressent » les résultats bruts qu’elles récoltent (c'est-à-dire font ce qu’elles veulent, comme elles le veulent, des résultats en question) avant de les livrer aux futurs électeurs. 

    vote élection présidentielleIl y a des tendances de gauche et de droite, mais il y a une réelle différence entre ceux, de gauche comme de droite, qui se réclament du mondialisme, de l’internationalisme ou du fédéralisme (UMP, MODEM, EELV, PS, FDG, NPA, LO) et les autres. Les premiers, qui ont souvent de la République plein les discours, font ou souhaitent tout faire pour en finir avec elle et la souveraineté nationale qui va avec. Certains d’entre eux sont mêmes les meilleurs défenseurs d’une monnaie d’occupation, monnaie pourtant surévaluée, inadaptée, et qui asphyxie les emplois qu’ils prétendent défendre. 

    Il s’agit de disposer d’un président élu qui se donne les moyens de sa politique, plutôt que de passer son temps à déléguer ses pouvoirs à des institutions internationales qui décident à notre place de quoi sera fait notre avenir. 

    Alors soit l’on accepte la dictature d’une technocratie au service des puissances de l’argent et l’on s’apprête à finir sous la férule des anciens de Goldman Sachs comme en Grèce, ou celle des réformes qui envoient nos acquis sociaux à l’abattoir comme en Italie. 
    Soit chacun prend enfin ses responsabilités pour se réapproprier le pouvoir par le biais de la démocratie en le déléguant à un élu qui saura ne pas trahir la volonté de son peuple, contrairement à ce qui a été fait à la suite du dernier référendum de 2005.

    Au final il n'y a qu'un seul vote qui soit utile, celui qui exprime une conviction et la volonté des citoyens de reprendre en main le destin politique de leur pays.

  • Mélenchon digère mal le Halal

    mélenchonDans l'émission dominicale "Le grand rendez-vous" (voir la vidéo dans l'article intégral), poussé à bout par Jean-Pierre Elkabbach qui voulait en savoir plus sur ce que pourrait devenir la viande Halal en France sous Mélenchon, ce dernier déclara : « Je refuse de répondre, ça ne m’intéresse pas ! » 

    Un candidat à la présidentielle qui refuse de parler, ça ne vous rappelle rien ?

    Lire la suite

  • Mélenchon solidaire des agresseurs

    melenchon,dupont-aignan

    Mélenchon affirme ne pas savoir qui a « maltraité » Dupont-Aignan,
    mais cela ne l’empêche pas d’être en totale solidarité avec les agresseurs...

    Lire la suite

  • Révolutions

    A vouloir étouffer les révolutions pacifiques,
    on favorise les révolutions violentes.

    John Fitzgerald Kennedy

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu